Que contient l'attestation d'assurance villégiature ?

Que contient l'attestation d'assurance villégiature ?

L'attestation villégiature est souvent exigée à l'entrée d'un appartement de vacances. Il doit comporter certains éléments que l'assuré doit absolument connaître. Mais est-il possible de passer de bonnes vacances sans elle ?

Qu'est-ce qu'une assurance villégiature ?

Incluse en option dans l'assurance MRH, la garantie villégiature couvre la responsabilité civile de l'assuré sur son lieu de vacances. Elle a aussi vocation à indemniser les dégâts qu'il cause sur son bungalow ou son appartement de location. La garantie villégiature n'est pas obligatoire : aucune loi et aucun code ne contraint sa souscription. Cependant, elle est plus qu'indispensable pour passer un séjour agréable et en toute tranquillité.

Tout comme les autres garanties responsabilité civile, l'assurance villégiature couvre le titulaire du contrat et sa famille tout en prenant en charge la responsabilité civile des préposés, de l'animal de compagnie du foyer et des objets empruntés et loués qui accompagnent la famille sur le lieu de vacances. Vous pouvez retrouvez dans le lien suivant http://www.assurance-pas-chere.info/ plus d'information sur les assurances villégiature pas chère.

Le contenu d'une attestation villégiature ?

L'attestation d'assurance villégiature est un document indispensable à inclure dans son sac de voyage. C'est la preuve que vous êtes assuré sur votre lieu de vacances. Cette attestation, quel que soit le délivreur, une assurance physique ou bien une assurance en ligne doit comporter les mêmes éléments qui sont les suivants :

  • L'identité juridique de son titulaire : le nom, le prénom, l'adresse, les coordonnées, etc.
  • Les bénéficiaires du contrat : le nom du conjoint, des enfants, et des préposés.
  • Le numéro du contrat d'assurance. Le numéro de l'assurance à laquelle est rattachée l'option villégiature.
  • L'adresse exacte du local loué : pays, rue, logement, etc.
  • Toutes les caractéristiques de l'hébergement (appartement, maison, bungalow, véranda, balcon, étage,) ainsi que les installations présentes sur le lieu : piscine, sauna, etc.
  • La période d'occupation du local : la date d'arrivée et de départ sur le lieu.
  • Toutes les couvertures qui s'accompagnent de la garantie villégiature.

Est-ce toujours nécessaire de souscrire une assurance villégiature ?

Voici 4 cas de figure qui donnent l'impression que l'assurance villégiature est inutile, mais c'est faux !

  • Lorsque le propriétaire applique la clause d'abandon de recours, on ne paye plus les dégâts pouvant être causés à l'appartement. Attention toutefois, car en cas de dommage causé à un tiers votre responsabilité civile sera toujours retenue.
  • Le propriétaire n'a exigé aucune attestation et il n'a d'ailleurs rien indiqué dans son contrat. Ce qui signifie que vous êtes entièrement responsable des dégâts causés à l'appartement durant votre séjour.
  • Lorsqu'on part pour un camping, aucune assurance habitation n'est exigée. Une attestation d'assurance de responsabilité civile est toujours demandée dans ce cas.
  • Lorsqu'on est logé chez un ami ou une connaissance, aucune attestation ni assurance n'est requise. En revanche, notez que si vous causez un sinistre, l'assureur de votre ami vous fera payer la réparation du préjudice.

Par-dessus tout, notez qu'une assurance villégiature peut contenir une garantie permettant de vous faire rembourser en cas d'annulation de séjour pour force majeure.